Cette semaine n'était pas très top niveau moral, moi pas très en forme physiquement affaiblie par un rhume et une larynghite et mon cobaye préféré par beaucoup de boulot et une longue garde.... alors, j'ai pris mon courage à deux mains et me suis dit "allez Manue, un bon petit plat asiatique nous ferait du bien à tous les deux !"

Vous le savez désormais, j'aime la cuisine asiatique! Je n'avais jamais cuisiné le chou chinois jusqu'à maintenant. Aussi, celui que j'ai cuisiné s'appelle "pé-tsai", sorte de laitue romaine ou iceberg aux larges feuilles vert clair. Ce chou est très croquant et assez doux, il se mange très bien cru en salade avec une huile de sésame ou cuit mais dans ce cas il ne faut pas le faire cuire trop longtemps, l'idéal étant la cuisson au wok pour lui conserver son croquant.

medium_chou-chinois.jpg

Ce chou chinois est de forme cylindrique. Il fait partie de la famille des crucifères mais contrairement aux autres, il est beaucoup plus digeste.... très toléré par mes intestins sensibles :)

medium_chou-chinois_poulet.jpg

Poulet et chou chinois sautés aux 4 épices (2 pers):

  • 1/2 chou chinois
  • 1 oignon
  • 300 g de blanc de poulet
  • 1 yaourt 0%
  • 1/2 c. à café de mélange 4 épices
  • 1/2 c. à café de gingembre moulu
  • 1/2 c. à café d'ail émincé
  • 1 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c à soupe d'huile

Deux bonnes heures avant de préparer le repas, mettre le poulet à mariner. Pour cela, dans un saladier, verser le yaourt et y mélanger les 4 épices, le gingembre, l'ail et la sauce soja. Couper le poulet en morceaux et le mélanger à nouveau au yaourt. Mettre au frais.

Au bout de deux heures (voire plus), couper le chou et les oignons en fines lamelles. Faire chauffer, l'huile dans un wok et y faire revenir l'oignon émincé. Ajouter le poulet et la marinade et faire cuire rapidement sur feu vif. Une fois que le poulet semble cuit, faire sauter rapidement le chou chinois.

Server aussitôt accompagné, comme ici, de nouilles chinoises.

Retour à l'accueil