Un soupçon de sang italien dans les veines, un goût immodéré pour les pâtes à toutes les sauces, un mini cobaye dingo des gnocchis et une admiration  pour Alba Pezone... il n'en fallait pas plus pour que je me lance dans mes premiers essais de cuisine italienne fait-maison.

 

Avant d'investir dans une machine à pâtes, j'ai décidé de tenter les gnocchis parce que mini cobaye adooOore ces petites billes de pommes de terre, parce que ce n'est pas difficile du tout (il faut juste avoir un peu de temps devant soi) et parce qu'en produit bio tout prêt, il faut avouer que cela coûte un peu cher.

Alors quand on sait que la matière première est la bonne patate de chez Mémé et ben, moi, j'vous dis, y'a pas à tergiverser : on met le tablier !

 

gnocchis-copie-1.jpg

 

  Recette ab

Pour une centaine de gnocchis (oui, je les ai comptés)

  • 500 g de pommes de terre
  • 200 g de farine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 2 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé
  • 1 pincée de poivre
  • 1 pincée de muscade

 

Épluchez les pommes de terre, lavez les, coupez les en cubes et faites les cuire dans une marmite d'eau non salée. Une fois cuites, égouttez les et réalisez une purée en les écrasant à la fourchette. Faites refroidir la purée avant de la travailler.

 

Une fois refroidie, versez la purée sur votre plan de travail, formez un puits et mettez y le jaune d'oeuf. Maintenant, il faut travailler la pâte de pommes de terre comme si vous souhaitiez réaliser une pâte à tarte. Incorporez petit à petit la farine et continuez à pétrir la pâte. Au début, elle est très collante et c'est normal. Vous aurez aussi l'impression que vous avez raté votre pâte. Eh non, que nenni, continuez à pétrir, l'important est que tout soit toujours bien fariné : plan de travail, pâte et mains.

Ajoutez y en milieu de pétrissage le parmesan les pincées de poivre et de muscade.

La pâte est prète lorsqu'elle ne colle plus au plan de travail et qu'elle forme une belle boule comme sur la photo ci dessus.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et réservez la au frigo pendant 30 minutes.

 

Au bout de 30 minutes, sortez la pâte du frigo et coupez en des morceaux pour former de longs rouleaux de pâte. N'oubliez pas de vous fariner les mains avant de les façonner, ce sera plus simple et moins collant !

Coupez ensuite des petits carrés de pâte et passez à la partie façonnage des gnocchis.

 

Toujours les mains farinées, posez un morceau de pâte dans la paume de la main et roulez pour former une petite boule. Avec une fourchette (ou une planche à gnocchis), donnez la forme finale du gnocchi en posant la boule sur la fourchette. Avec le pouce, donnez une légère pression en roulant le gnocchi sur la fourchette pour créer les stries et le petit creux. Cette petite déco permet à la sauce de bien accrocher au gnocchi. Réservez sur une assiette et répétez l'opération jusqu'à épuisement.

 

Faites bouillir une grande marmitte d'eau salée cette fois-ci et plongez y les gnocchis. Remuez à l'aide d'une cuillère en bois. Les gnocchis sont cuits lorsqu'ils remontent à la surface.

gnocchis2

 

Égouttez les et passez les rapidement dans une poêle légèrement huilée pour leur donner une texture dorée et croustillante à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur.

 

Accompagnez les d'une sauce de votre choix, maison et italienne si possible !

 

gnocchis3

 

 

Les petits plus de Manue :

- Quitte à prendre le temps, autant en faire plus et dans ce cas, les précuire et les congeler simplement.

- Si vous le souhaitez, salez un peu votre pâte.

- Ne jamais rajouter d'eau, la pâte ne se tiendrait plus sauf à mettre beaucoup plus de farine !

- Ne pas utiliser de moulin à purée ou de mixeur, la purée serait trop collante et élastique.

- La fourchette, c'est vraiment le must !

 

Retour à l'accueil